Gabrielle Union et NBC ont « atteint une résolution à l'amiable » après l'enquête « AGT »

Gabrielle Union Amérique

Art Steiber/NBC

Après son départ de la série de compétitions de téléréalité après une saison en tant que juge sur L'Amérique a du talent , Gabrielle Union a affirmé qu'il y avait une culture toxique sur le plateau, et NBC et les producteurs Fremantle et Syco de Simon Cowell ont enquêté sur ses allégations.



Maintenant, les deux parties sont parvenues à une résolution à l'amiable, selon une déclaration conjointe de NBC et Union . NBC Entertainment apprécie les préoccupations importantes soulevées par Gabrielle Union et reste déterminée à assurer un environnement de travail inclusif et favorable où les personnes de tous horizons peuvent être traitées avec respect.



Union avait allégué que des blagues et des commentaires insensibles sur son apparence avaient été faits sur le plateau. En mai, Fremantle et Syco publié les conclusions de l'enquête . Au cours du processus d'enquête, il a été révélé qu'aucune personne associée à l'émission n'avait fait de remarques insensibles ou désobligeantes sur l'apparence de Mme Union, et que ni la race ni le sexe n'avaient contribué à l'avancement ou à l'élimination des concurrents à aucun moment, le déclaration lue.

L'enquête a montré que les préoccupations soulevées par Mme Union n'avaient aucune incidence sur la décision de ne pas exercer l'option sur son contrat, ont poursuivi les entreprises. (Union n'est apparue en tant que juge que pendant une saison au lieu des trois sous contrat le HUIT .)



Puis, en juin, Union a déposé une plainte contre NBC Universal, Fremantle, Cowell et Syco. Lorsque Gabrielle Union a informé NBC d'un comportement raciste lors de l'enregistrement de L'Amérique a du talent , NBC ne s'est pas 'soutenue' avec elle dans 'l'indignation face aux actes de racisme', lit-on dans une déclaration de l'avocat d'Union, Bryan Freedman. NBC s'est opposée à elle et a dirigé son «indignation» contre Mme Union pour avoir lancé une alerte sur le comportement raciste qu'elle a subi alors qu'elle travaillait pour NBC sur L'Amérique a du talent .

En outre, a-t-il poursuivi, Paul Telegdy, [ancien] président de NBC Entertainment, a en fait menacé Mme Union dans le but de l'empêcher de dire la vérité sur les actions racistes qui ont eu lieu dans l'émission. (Telegdy a quitté l'entreprise en août à la suite d'une enquête sur des allégations selon lesquelles il aurait présenté un comportement toxique.)